4 Phénakistiscope

Joseph Plateau est né à Bruxelles le 14 octobre 1801. Fils d’un artiste peintre, son père l’inscrit à l’académie de dessin. Orphelin à 14 ans, son oncle se charge de son éducation. Doué d’une intelligence hors du commun, il sera inscrit à l’Athénée Royal de Bruxelles et en 1822 à l’Université de Liège. Licencié en droit, en sciences et lettre puis docteur ès sciences à 28 ans, il deviendra professeur de physique expérimentale en 1835 à l’Université de Gand.

 

C’est pourtant en 1832 qu’il invente le phénakistiscope. (Mot formé du grec phenax-akos, « trompeur », et skopein, « examiner »). Il s’agit d’un jouet optique…Joseph Plateau est le créateur de la synthèse du mouvement et le premier au monde à montrer des images animées….dans un petit appareil qu’il nommera « Fantascope »…..Il est donc le véritable précurseur du cinématographe.

Le phénakistiscope comporte un disque en carton, percé de dix à douze fentes, sur lequel un mouvement est décomposé en une séquence d’images fixes, et un manche permettant son maintien pendant sa rotation. Pour percevoir le mouvement, le spectateur se place en face d’un miroir et positionne ses yeux au niveau des fentes du disque, du côté opposé aux dessins. Il fait ensuite tourner le carton. Les fentes servent d’obturateur en ne laissant apparaître l’image reflétée dans le miroir qu’un très court instant. L’œil ne voit donc que des images fixées par la persistance rétinienne, les unes après les autres, ce qui reconstitue le mouvement lorsque le disque tourne à une vitesse suffisante.

     

 Animations

1833 « McLean’s Optical Illusions; or, Magic Panorama » ICI

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s